L’année 2015 vient tout juste de se terminer. Bien que les fins d’années financières d’entreprises ne concordent pas obligatoirement avec les fins d’années civiles, il s’agit du choix d’un bon nombre de sociétés. Dans les prochaines semaines, plusieurs devront jongler avec la comptabilité et la fiscalité. Les prochains paragraphes ont pour but de vous informer sur des éléments d’importance à considérer lorsque vient le temps de produire les états financiers de son entreprise ainsi que la déclaration d’impôt de celle-ci.

 

Les délais de production

Les sociétés québécoises sont tenues de faire parvenir à l’Agence du revenu du Canada et à Revenu Québec leur déclaration de revenus de société dans les 6 mois qui suivent la fin de leur exercice financier. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire, vous risquez de payer de lourdes pénalités et des intérêts sur les soldes dues. Il est important de noter que même si vous avez 6 mois pour produire votre déclaration fiscale, vous devez tout de même payer votre solde d’impôt dû dans les deux mois qui suivent la date de fin de votre exercice financier au provincial. Au fédéral, sous certaines conditions, il se peut que le délai soit de trois mois. Si votre comptable n’est pas en mesure de produire votre déclaration dans les deux mois qui suivent votre fin d’année d’imposition, il devrait tout de même estimer votre solde d’impôt dû et vous faire verser les montants estimés afin d’éviter de payer des intérêts.

Évidemment, il faut aussi que vous obteniez vos états financiers dans un délai qui vous permet d’effectuer de la planification pour l’année qui suivra et réajuster rapidement vos opérations s’il y a lieu.

 

Le type de mandat

Habituellement, vos experts comptables vous proposeront l’un des trois rapports ci-dessous dans l’établissement de vos états-financiers :

  • L’avis au lecteur
  • La mission d’examen
  • L’audit  

Il est d’une importance capitale de vous assurer que vos états financiers sont accompagnés du rapport adéquat, mais aussi que le choix de celui-ci ne s’écarte pas de vos besoins, car il s’agit du plus gros déterminant dans le prix que vous payerez. N’hésitez pas à questionner votre comptable et assurez-vous que l’on ne maintient pas le statuquo sans raison valable. La différence entre ces trois mandats est le niveau d’assurance que vos états financiers, pris dans leur ensemble, ne comportent pas d’erreurs significatives. L’avis au lecteur est le mandat qui procure le moins d’assurance et est souvent suggéré lorsque le client est le seul utilisateur des états financiers et qu’aucune demande externe n’est faite pour un autre type de mandat. Le coût de ce type de mandat est beaucoup moins élevé que les autres, souvent la moitié d’une mission d’examen. La mission d’examen procure une assurance modérée et ce type de mission est souvent demandé par un utilisateur externe des états-financiers, par exemple la banque. Finalement, l’audit est le type de mission qui procure la plus grande assurance et encore une fois la demande provient dans la majorité des cas de tierces parties. N’oubliez pas que le rapport concerne l’ensemble de vos états financiers. Il est souvent beaucoup plus rentable de prioriser un avis au lecteur et de demander quelques analyses supplémentaires en extra sur certains éléments qui vous seront utiles.

 

Le contenu de vos états financiers

Un jeu d’états financiers peut contenir plusieurs rubriques :

  • État des résultats
  • Bénéfices non répartis
  • Bilan
  • Flux de trésorerie
  • Notes complémentaires
  • Annexes

Prenez le temps de discuter avec votre comptable afin de comprendre ces composantes. Des états financiers adéquats ne doivent pas comprendre de rubrique que vous ne comprenez pas ou n’utilisez pas et les chiffrent qui y figurent doivent pouvoir vous aider dans vos prises de décisions.

Déclaration d’impôt de votre entreprise

Vous êtes tenu de déclarer tous les revenus gagnés par votre entreprise. Votre comptable doit porter une attention particulière à ce point, mais devrait porter une attention tout aussi importante à s’assurer que l’intégralité de vos dépenses d’entreprises déductibles est prise en compte. Idéalement, un comptable doit être proactif et avoir établi avec vous les procédures nécessaires de sorte que vous puissiez profiter de toutes économies d’impôts concernant le type d’opérations de votre entreprise.

 

Planification, intégration et occasions fiscales   

Les entrepreneurs cherchent incessamment à maximiser leur rendement. Pour atteindre cet objectif, on voudra augmenter son chiffre d’affaires tout en réduisant les coûts. La comptabilité et la fiscalité offrent de puissants leviers qui doivent être appliqués adéquatement pour que l’on puisse en voir les bénéfices.

On ne le dit jamais trop souvent, mais la planification demeure la clef qui permet d’avoir accès aux manœuvres les plus profitables. Une fois l’année financière terminée, on ne peut pas changer les revenus gagnés. Vos comptables et fiscalistes travailleront pour minimiser vos impôts, mais les plus grandes occasions d’économies vous auront trop souvent glissées entre les mains. Pour éviter que cette situation se produise, vos professionnels doivent vous proposer de façon proactive des stratégies qui intègrent l’intégralité de votre patrimoine financier. On entend souvent parler de salaires, dividendes, compagnies de gestion, fiducies, etc. De nombreuses structures s’offrent à vous afin d’encadrer vos activités financières. Pour en tirer profit, il faut prévoir consulter des experts pour les mettre en place avant d’entreprendre vos projets.

 

Conclusion

Vous devriez porter une attention particulière aux délais de production de votre déclaration fiscale de société pour éviter de payer des intérêts et des pénalités. Le choix du type de mandat accompagnant vos états financiers et le contenu de ceux-ci devrait être discuté avec votre comptable afin de s’assurer que les bons choix sont effectués afin de payer le juste prix. Finalement, en tant qu’administrateur vous arriverez à percevoir votre comptabilité comme un investissement plutôt qu’une dépense. Pour que ce soit possible, il faudra vous entourer d’experts qui sauront vous outiller dans votre quotidien et vous guider vers les bons choix financiers qui intègrent autant vos besoins personnels que ceux de votre entreprise.

 

Version imprimable: Le rôle du comptable.pdf

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :